La cinémathèque de Corse

La 14ème édition des Nuits Med se dévoile


Antoine Filippi, Océane de Simone, Jean-Pierre Mattei et Alix Ferraris sont prêts pour la 14ème édition du festival des Nuits Med qui se déroulera du 31 mai au 05 juin prochains
Antoine Filippi, Océane de Simone, Jean-Pierre Mattei et Alix Ferraris sont prêts pour la 14ème édition du festival des Nuits Med qui se déroulera du 31 mai au 05 juin prochains
Article rédigé par Ophélie Artaud, paru dans le Corse-Matin le 27 mai 2021.

La semaine prochaine, le festival de courts-métrages des Nuits Med revient pour une nouvelle édition. Du 31 mai au 5 juin, les spectateurs pourront découvrir les 36 courts-métrages en compétition sur le thème «Insularità, oghje è dumane ! ».
Si, comme pour chacune des éditions, l’objectif de ce festival est de «mettre en lumière des films tournés en Corse et autour de la Méditerranée et d’aller à la rencontre des spectateurs avec un événement itinérant », cette année le thème choisi a une signification particulière, comme le souligne Alix Ferraris, directeur du festival. « Ce thème de l’insularité nous concerne et c’est une manière de fédérer les gens et de montrer que l’on reste uni malgré la situation sanitaire. »

Une volonté de partage qui se retrouve dans l’organisation de l’événement. « Il était hors de question d’organiser le festival en ligne. La
création cinématographique est faite pour être partagée et pour être vue sur un grand écran », insiste le directeur du festival. Un point de vue partagé par Antoine Filippi, le directeur de la Cinémathèque de Corse : « Notre objectif est de proposer une manifestation en public et dans les salles de cinéma pour que les spectateurs et les cinéastes puissent se retrouver et échanger ».
Pour cela, les organisateurs ont vu les choses en grand avec une programmation sur six jours. Les courts-métrages en lice pour la troisième compétition méditerranéenne seront tous diffusés deux fois et jugés par trois jurys composés d’une cinquantaine de membres. En plus du jury professionnel, présidé par Isabelle Gibbal-Hardy, directrice du cinéma parisien le Grand Action, les films seront départagés par un jury jeunes talents et un jury presse.
La cérémonie d’ouverture sera elle aussi consacrée à l’échange avec une discussion sur le thème de la « rencontre des festivals en temps de pandémie » proposée par Zina Berrahal, la présidente de la commission cinéma-festival-culture de la Copeam. « Cela permettra aux professionnels et aux cinéphiles de discuter et de créer une réflexion sur ce sujet qui risque malheureusement d’être d’actualité pendant encore quelque temps », explique Alix Ferraris.

36 courts métrages en compétition
En plus des 36 courts-métrages en compétition, les spectateurs pourront assister à des master classes avec les cinéastes Thierry de Peretti et Angélique Muller. Les documentaires méditerranéens seront aussi à l’honneur à travers des cartes blanches. L’une d’entre elles sera proposée par Jean-Pierre Mattei qui présentera, juste après la cérémonie d’ouverture, le film de patrimoine "Les descendants : Les Bonaparte, amis et ennemis". Cette émission, réalisée par Victor Vicas en 1966, « est un document incroyable qui permettra aux spectateurs de découvrir le regard que portait la société corse des années 60 sur le souvenir de Napoléon », explique le fondateur de la cinémathèque. Un choix qui va de pair avec l’exposition. Les jeunes réalisateurs de courts-métrages seront mis en valeur avec une
séance spéciale « talents en court ». Sans oublier les plus petits qui auront aussi droit à une programmation jeune public qui reprendra les courts-métrages d’animation primés il y a quelques semaines à Furiani, lors du festival des Courts en hiver, organisé par l’association Cinémotion. En parallèle du festival, se tiendra la dixième résidence d’écrits scénaristiques Med in Scenario, en partenariat avec France Télévisions, qui réunit de jeunes scénaristes. Pour la cérémonie de clôture, le 5 juin prochain, le festival quittera Porto-Vecchio pour s’installer au complexe Galaxy de Lecci, avec un invité spécial : le réalisateur libanais Wissam Charaf. Il échangera avec les cinéphiles lors d’une master class exceptionnelle, juste avant la remise des prix de la compétition de courts-métrages mais aussi de la résidence Med in Scenario.
« Tout le monde est heureux et a vraiment hâte de se retrouver après ces mois d’attente », se réjouit Alix Ferraris qui souhaite aussi que le festival continue d’évoluer au fil des années. « Nous voulons aussi remercier nos partenaires et la Collectivité de Corse - dont dépend la cinémathèque - qui nous accompagnent. Nous allons tout faire pour que le festival devienne un événement récurrent à Porto-Vecchio et qu’il prenne un peu plus d’ampleur chaque année. »
Le festival des Nuits Med se poursuivra ensuite sur le Continent avec une escale à Carqueiranne, dans le Var, avant de s’achever à la fin du mois deseptembre prochain au cinéma Le Grand Action à Paris. En attendant, rendez-vous lundi prochain à 18 heures au centre culturel de Porto-Vecchio pour la cérémonie d’ouverture.

           


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31


Nos partenaires