La cinémathèque de Corse
Evénements

L'Île-Rousse : Musique et Cinéma

Corse-Matin • 19 oct. 2022 • article de Laurent Hérin.


Musique et cinéma : tchi-tcha !


Ce mercredi au cinéma Le Fogata, débute la 5ème édi­tion de Lisula Cinemusica, un festival qui fait la part belle aux films musicaux et aux mu­siques de films. À destination de tous les publics, la programma­tion mêle des avant-premières et des films du patrimoine. Plu­sieurs animations vont égale­ment rythmer cette manifesta­tion : un ciné-quizz accompagné par Pascal Heuillard au piano, des cours de chant encadrés par Oswaldo Giacomeli en partena­riat avec l'association Arte Libri et un ciné-concert du duo ajaccien Orso sur le classique Romanetti ou le roi du maquis de Gennaro Dini. Lisula Cinemusica présente également, pour la première fois et en partenariat avec la Mairie, une sélection de courts métrages en réalité virtuelle au Spaziu de L'île-Rousse grâce à des casques VR permettant une immersion totale. Les plus jeunes ne sont pas oubliés avec les séances « ciné brioches » et « ciné goûter « qui leur sont réservées. Ce mer­credi après-midi leur est d'ail­leurs consacré avec la projection à 14 heures de Yuku et la fleur de l’Himalaya suivi à 16 heures des Aristochats, le grand classique de Disney à la bande-son très jazzy. À 18 heures, c’est le vidéaste Ange Leccia qui vient présenter Christophe... définitivement, un documentaire très intime qu’il a consacré à la star récemment dis­parue. À 21 heures, après le cock­tail d'ouverture, la réalisatrice Marie-Castille Mention-Schaar (Les Héritiers, Le Ciel attendra) accompagne, en avant-première, son nouveau long métrage, Divertimento. Dans ce film, inspi­ré de l’histoire vraie des sœurs Ziouani, on retrouve Oulaya Amamra (Divines) et Niels Ares- trup (Un Prophète).

Des courts, des longs et des docs
Les spectateurs pourront aussi voir ou revoir Moulin Rouge de Baz Luhrmann, Ennio de Giuseppe Tornatore sur le compo­siteur de génie Ennio Morricone ou encore Moonage Daydream de Brett Morgen, vrai-faux biopic sur la star David Bowie. Le Petit Piaf de Gérard Jugnot, Metronom d’Alexandru Belc et Maestro(s) de Bruno Chiche seront présen­tés en avant-première. Dans la sélection des documentaires, il ne faudra pas manquer L'énergie positive des dieux de Laetitia Moller qui est projeté dimanche à 18h30. Ce film raconte comment de jeunes autistes, encouragés par leur éducateur, se lancent dans l’aventure d’un groupe de musique. Lundi, à 18 heures, se tiendra la compétition des courts métrages musicaux. Les élèves d'une classe de 3e du collège de L’île-Rousse, accompagnés par leur enseignante Vanina Ricci, remettront le prix du jury jeune tandis que, côté professionnel, le jury est composé des réalisateurs Frédéric Farrucci et Gérard Guerrieri, de Franco Farsetti, fonda­teur de Tele Paese, et des distri­buteurs Jean-Michel Lorenzi et Djamila Benamara. Enfin, pour clôturer en beauté cette 5ème édi­tion, mardi 25 octobre, l'équipe du festival - Ceccè Acquaviva, Alain Remond, Claudine Cornillat et Alizée Pinelli - accom­pagnera une démonstration d'Air Guitar autour d'un cocktail dansant. À 21 heures, après cette prestation de haut vol, le public pourra découvrir, en avant-pre­mière, cinq mois avant sa sortie, Houria, le nouveau long mé­trage de la réalisatrice Mounia Meddour (Papicha) dans lequel Lyna Khoudri (Novembre) inter­prète une jeune algéroise qui voit son destin de danseuse contrarié.
Laurent Hérin
Programme complet et tarifs sur : www.cinemusica.fr

 
 
 

 
 

           









Nos partenaires